Actu

lundi 18 décembre 2017

Utilisation du shield MicroSD sur Arduino

Utilisation du shield MicroSD sur Arduino

   Dans nombreux de mes projets sur l’Arduino, J'ais face à plusieurs reprise à la nécessité de stocker des données de plus grande quantité . Pour cela, il existe plusieurs solution donc l'utilisation de la mémoire ROM présente dans le microcontrôleur de la carte, l'utilisation de mémoire auxiliaire. À mon avis le solution idéale qui est en effet aussi la plus simple est de stocker ces informations sur une carte MicroSD.

 Ce pendant nous faisons à nouveaux face à un obstacle majeurs car les cartes Arduino ne disposent pas naturellement d’un slot permettant d’insérer une carte SD.  Nous somment donc contraint d’utiliser un shield MicroSD pour Arduino. Ils sont facilement retrouvable sur des boutiques en ligne ou des boutiques spécialiser sur la vente de composant électronique. 
   Pour ceux qui ne trouve pas le besoin d'en fabriquer comme moi et qui souhaiterais en acheter, je leurs prie de bien vouloir le faire grâce au liens ci dessous à fin de nous permettre de toucher une prime.

Pour ma Part je vais le construire tout seul car cella s'avère très facile et amusant.
  Ce Shield est très facile d'utilisation car il car est directement compatible SPI. Il ne nous reste plus qu'a le connecter aux broches SPI de l'Arduino (11 et 13) puis à une broche pour sélectionner. À ce niveaux, J'ai suivit l'exemple de l'auteur du schéma en utilisant la broche de matériel SS (10) pour la sélection pour ainsi garder toutes les broches sur place.

 Schéma de cblage shield MicroSD 

shield MicroSD

Les résistances sont utiliser pour chuter la tension d'alimentation fournie par l'Arduino.


shéma



Liste de composant:

Carte perforé,  (20 trous x 9 barrettes) 

Adaptateur MicroSD

Résistances 3 x 4K7

3 résistances 10K
6 broches (pins)  droit
7 broches (pins)  corbé

4 conducteur pour les ponts

                        Assemblage

Note importantes: toute la réussite de ce projet repose sur le rochage de carte SD
La première chose à faire est de prendre notre fer à souder et de réaliser les soudures comme celle qui ont été faite ci-dessous.
Arduino
  Par la suite il ne vous reste plus qu'à souder le reste des composants chacun à l'emplacement qui a été à cet effet prévue pour luis sur le schéma de câblage en effectuant quelques soudure de plus.

Montage final.

Il doit être plus ou moins semblable à celui-ci en fonction de la mesure dans la quelle les instructions prescrite ont été respecter par vous.

Utilisation du Shield MicroSD

A l'aide de la library SD la mise en oeuvre de ce shield est en core plus facile que sa construction. en effet, il est piloter par la bibliothèque Arduino SD qui prend en charge les systèmes de fichiers FAT16 et FAT32  ne pensez surtout pas à l’utiliser avec un système de fichiers NTFS. Il faut noté qu'elle ne prend en charge qu'un fichier ouvert à la fois et ne peut utiliser que des noms de fichiers court.Elle est également très facile d'utilisation avec des exemples faciles à suivre.
Elle est principalement constituer des fonctions suivantes:

  1.    Les fonctions Contenu dans la librairie SD
  2.    Les fonctions de manipulation de fichiers



Les fonctions de manipulation de fichiers



  • println()
  • available() vérifie s'il y a des octets à lire dans le fichier.
  • peek() lit un octet dans un fichier sans avancer au suivant.
  • print() écrire des données dans le fichier ouvert en écriture au préalable, en ASCII.
  • position() retourne la position actuelle du curseur dans le fichier où sera écrit le prochain octet.
  • close() ferme le fichier et vérifie qu'il a bien été écrit et sauvegardé physiquement dans la carte SD.
  • flush() s'assure que les octets écrits sur la carte SD l'ont bien été physiquement (à la fermeture c'est automatique).

Les fonctions de manipulation de fichiers


size() retourne la taille du fichier.

read() lit un octet dans le fichier.

write() écrit des données dans le fichier.

available() vérifie s'il y a des octets à lire dans le fichier.

peek() lit un octet dans un fichier sans avancer au suivant.

openNextFile() ouvre le fichier suivant dans un répertoire.
seek() cherche une nouvelle position dans le fichier, entre 0 et la taille de fichier.
print() écrire des données dans le fichier ouvert en écriture au préalable, en ASCII.
rewindDirectory() on retourne sur le premier fichier d'un dossier, à utiliser avec openNextFile.
position() retourne la position actuelle du curseur dans le fichier où sera écrit le prochain octet.
close() ferme le fichier et vérifie qu'il a bien été écrit et sauvegardé physiquement dans la carte SD.
isDirectory() les répertoires sont des types de fichiers particuliers, cette fonction reconnaît les répertoires.

flush() s'assure que les octets écrits sur la carte SD l'ont bien été physiquement (à la fermeture c'est automatique).

Télécharger la librairie SDfat


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajoutez un commentaire!